7 astuces pour mieux exploiter le tableau de bord et les dashlets dans Sugar
Relation client

7 astuces pour mieux exploiter le tableau de bord et les dashlets dans Sugar

Par charlene le 2 février 2017
La solution Sugar offre un haut niveau de personnalisation de son interface utilisateur, notamment avec son tableau de bord et son panneau d’intelligence contextuel. Ces fonctionnalités permettent aux utilisateurs d’obtenir de précieuses informations au sein de la page d’accueil ou la vue enregistrement Avec le panneau d’intelligence contextuel, vous pouvez afficher dans un panneau latéral des données provenant de n’importe quelle source de données, interne ou externe, en utilisant différents types de visualisation graphique.

Voici 7 astuces simples pour exploitez pleinement les dashlets, les tableaux de bord ou encore le panneau d’intelligence contextuel de Sugar.

 

  1. Définir des groupes utilisateurs

Avant de commencer quoi que ce soit, il vous faut répondre à la question suivante : qui va utiliser ce tableau de bord ou ces dashlets, et quels seront leurs usages ? Seulement, ensuite, vous pouvez définir des persona correspondant aux différents groupes de personnes partageant les mêmes besoins ou les intérêts. Plus votre tableau de bord est personnalisé et adapté aux besoins de l’utilisateur final, plus il sera utilisé.

 

  1. Évaluer la pertinence de l’information pour chaque groupe

Une fois vos différents groupes créés, vous avez besoin de vous concentrer sur la recherche des indicateurs les plus pertinents et utiles en fonction des objectifs de chaque groupe.

Chaque groupe d’utilisateurs doit définir quel type d’information il a besoin. Votre équipe aura probablement de nombreuses idées concernant les indicateurs à choisir mais il est important de rester concentré sur la sélection des indicateurs les plus importants. Par exemple, un membre de l’équipe du support clients doit pouvoir, via son tableau de bord, accéder à son agenda pour consulter ses tâches quotidiennes, les tickets qui lui sont assignés, par statut ou priorité.

 

  1. Utiliser les filtres dynamiques

Lors de la configuration des dashlets, il est pratique et utile de proposer de l’interactivité à l’utilisateur final. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous vous recommandons d’utiliser les filtres dynamiques tels que « assigné à » ou « statut » pour aller plus dans l’exploration des données.

 

  1. Utiliser le panneau d’intelligence pour contextualiser vos tableaux de bord

Vous pouvez également créer un tableau de bord contextualisé dans le panneau d’intelligence pour chaque vue proposée par votre CRM. Ne vous limitez pas à la personnalisation des dashlets de votre page d’accueil de votre tableau de bord, mais pensez également aux leads, aux opportunités d’affaires, aux tickets et aux modules personnalisés que vous possédez.

eportOnDashboard_sugar_crm

 

  1. Créer un tableau de bord pensé pour l’utilisateur

Il n’y a aucun intérêt à accumuler les graphiques – de type camemberts, diagrammes et plus encore – qui pourraient compliquer la navigation et distraire les utilisateurs. Restez simple : votre tableau de bord a besoin de rester aussi clair que possible. Nous vous conseillons d’utiliser trois dashlets par ligne pour un tableau de bord efficace, mais surtout, assurez-vous que le nombre de lignes et de colonnes s’adaptent aisément avec les données que vous souhaitez afficher.

 

  1. Utiliser le module de déploiement des modèles de tableaux de bord « SynoDashboardsTemplates »

Synolia a développé une extension qui vous permet de créer et déployer des formats prédéfinis de tableaux de bord pour un ou plusieurs utilisateurs (pour la page d’accueil et les panneaux d’intelligence contextuels) en seulement quelques secondes. La gestion de nouveaux utilisateurs ou des mises à jour de templates n’a jamais été aussi facile !

Vous pouvez créer des modèles à partir d’un utilisateur existant et pousser ces mêmes modèles à un ou plusieurs utilisateurs. Pour faciliter le déploiement, vous pouvez utiliser la fonction « Rôle » pour appliquer le modèle à un groupe d’utilisateurs défini précédemment.

template_deployement_sugar_crm
  1. Soyez créatif

Même si SugarCRM propose plusieurs dashlets ingénieux et pertinents en standard, rappelez-vous que l’outil Sugar vous permet de concevoir de nouveaux dashlets en partant de rien ou presque : des prévisions météos basées sur des indicateurs commerciaux, des cartes géographiques des ventes, des graphiques basés sur des informations externes (venant par exemple de votre ERP ou une autre source de données). N’oubliez pas d’être créatif.

Vos tableaux de bord sont rapidement déployés grâce à ses astuces et au plugin de « SynoDashBoardsTemplates ». Vous vous demandez sûrement que faire ensuite ? A vrai dire, gardez à l’esprit qu’un tableau de bord n’est jamais figé. Pendant que certains utilisateurs vous feront peut-être part de nouvelles idées pour gérer vos données, vous aurez probablement besoin de prévoir des ressources et du temps pour faire évoluer ces tableaux de bord selon les nouveaux besoins identifiés. Pour en savoir plus, contactez-nous dès maintenant.

LinkedIn Google+ Email