forum php 2021 synolia sponsor

Accessibilité & SEO

Par R. Diallo le 2 février 2022

 Lecture 5 minutes

Du 21 au 22 octobre 2021 s’est tenu l'édition du forum PHP à Paris. Quelques membres de l’équipe synolia ont pu assister aux conférences. Ce fut ma toute première participation. L’occasion de « mettre des visages sur des noms ».

Dans ce bref article, je vais aborder la thématique de l'accessibilité et du SEO au travers de la conférence d'Anne-Laure Deboissieu et Amélie Defrance Accessibilité & SEO : et si on relevait le niveau ?

En fond, cette présentation manifeste un intérêt similaire à la conférence d'Elie Sloïm et Martin Supiot, Qualité front, pourquoi c'est aussi le travail du dev back ? : l’expérience utilisateur (qualité du vécu d’un individu dans des environnements physiques ou numériques).

Toutes deux ont également des caractéristiques communes au-delà de leur fond : leur forme est assez semblable, les présentations sont données par des binômes qui ont une bonne synergie. Bien que des sujets techniques soient abordés, le ton est léger, le message fédérateur. De mon point de vue, ils ont réussi à inclure l’audience dans leurs réflexions en leur présentant des situations auxquelles elle s’identifie.

Accessibilité et SEO

Sans plus tarder, intéressons nous à « l’accessibilité et au SEO ». Qu’est-ce qui se cache derrière ces termes ? Pour quelles raisons les regroupe-t-on ? L’accessibilité d’un point de vue web, doit permettre de fournir une expérience de qualité similaire à l’ensemble des utilisateurs (valides, seniors ou en situation d’handicap). Elle doit habiliter, sans discrimination, les utilisateurs de percevoir, comprendre, naviguer et interagir avec une plateforme.

L’accessibilité se traduit par exemple :

  • Par l’ajout de textes alternatifs au niveau des images
  • Par l’ajout de contenu audio ou textuel à un contenu vidéo
  • La navigation exclusive par clavier ou un autre support
  • La gestion des contrastes de couleurs et la taille des polices

 

Bien que l’accessibilité facilite le quotidien des personnes en situation d’handicap (temporaire ou non), elle représente également un bienfait pour tout un chacun. Lorsque l’on a les automatismes, remplir un formulaire uniquement à l’aide du clavier peut s’avérer être un gain de temps. De même lorsqu’une vidéo à un contenu textuel associé, on peut le parcourir dans les transports si l’on a pas accès aux écouteurs ou qu’on souhaite assimiler le contenu à son rythme. Enfin les sous-titres représentent également une forme d’accessibilité. Ces derniers nous permettent de profiter de contenus venus d’ailleurs ou simplement de suivre ce qu’il se passe alors que l’on profite d’un bon repas devant la télé (ne faites pas ça c’est mal :p).

L’accessibilité représente un certain effort. Il convient de s’en préoccuper au début des projets afin de sensibiliser les clients à cette problématique, mieux intégrer ces contraintes au niveau du budget et réunir les acteurs nécessaires au bon déroulement de sa mise en place. Cet effort n’est pas vain. L’accessibilité peut être un critère pour s’ouvrir à certains territoires mais aussi améliorer sa visibilité au niveau des moteurs de recherche.

Le SEO, Search Engine Optimization ou Optimisation pour les moteurs de recherche en français, défini l’ensemble des techniques mises en œuvre pour améliorer le positionnement d’un site web dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Si l’accessibilité s’adresse aux personnes, le SEO cible les robots associés aux moteurs de recherche. Pour proposer aux internautes les résultats les plus pertinents par rapport à une requête, les moteurs de recherche vont se baser sur un index mais aussi d'autres critères tels que la zone géographique de l'utilisateur, sa langue ou son appareil. L'index est alimenté régulièrement via des mécanismes (robots ou bots en anglais) qui vont parcourir le web à la recherche de nouvelles pages, à l'aide de liens de navigation. Le contenu des pages est alors interprété puis analysé afin de déterminer ce sur quoi il porte puis d’être sauvegardé dans l'index.

Pour qu’une plateforme soit bien référencée, il faut qu’elle présente :

  • Un contenu explorable
  • Une navigation simple et claire
  • Des titres de page éloquents
  • Une hiérarchisation des contenus
  • Des contenus alternatifs (alt text, transcription vidéo, …)
  • Un temps de chargement rapide

 

En suivant les principes d’accessibilité, on peut tendre vers le respect de plusieurs critères SEO.

Cette première conférence est riche en exemple de choses à ne pas faire pour rendre une plateforme web accessible et bien référencée. Je vous conseille son visionnage. Si parmi tout ce qui a été énoncé vous n’avez jamais commis d’écart, alors je vous félicite. Vous êtes sois très bon ou bien un être venu d’ailleurs (partagez moi votre secret :p).

 

Je regarde la conférence

LinkedIn Email
GIF