QlikView
BI

On a testé pour vous Qlik Sense 2.2

Par charlene le 13 avril 2016

 

C’est seulement 1 an après l’arrivée officielle de Qlik Sense dans le monde de la BI que la version 2.2 fait son apparition en Février 2016. Qlik tient sa promesse en livrant trois nouvelles sorties du produit par an, permettant d’offrir à ses utilisateurs un produit en constante évolution.

 

Cette sortie ne laisse personne de côté puisqu’elle apporte bon nombre de nouveautés à la fois aux utilisateurs finaux et aux développeurs. D’un côté, les utilisateurs bénéficient de toujours plus d’autonomie dans la préparation et l’exploration de leurs données. De l’autre, les développeurs disposent de nouveaux outils pour construire des applications et des extensions personnalisées.

Un « Smart Data Load » toujours plus puissant et intuitif

On l’a maintenant bien compris, la fonctionnalité « Smart Data Load » qui a pour objectif de faciliter la transformation et la modélisation des données, n’en a pas fini d’évoluer. On pouvait déjà dans la version précédente charger un fichier par un simple drag’n’drop et quelques clics pour renommer ses champs. L’interface est aujourd’hui revue sur cette version 2.2 pour faciliter toujours plus une prise en main rapide et intuitive.

Qlik va plus loin sur les fonctionnalités en permettant notamment d’ajouter pas à pas un champ calculé nécessaire dès le chargement des données sans avoir à ouvrir la partie script. Plus simple encore : les dates sont reconnues nativement, créant alors automatiquement l’ensemble des champs du calendrier (année, trimestre, Année-mois, mois, semaine…). Dites adieu à la longue table de calendrier entièrement créée à la main dans le script !

Smart Load Data d'un champ calculé dans Qlik Sense 2.2

L’arrivée des dimensions alternatives

C’est un des grands classiques que l’on connait bien dans QlikView : les dimensions alternative ou groupe cyclique. En version 2.1, il était déjà possible de créer des groupes hiérarchique pour obtenir un graphique qui zoom sur les niveaux hiérarchiques que souhaite l’utilisateur. Dans la version 2.2 on peut maintenant ajouter de multiples dimensions ou mesures alternatives, un must-have qui manquait dans les versions précédentes ! Les utilisateurs peuvent désormais changer d’axe d’analyse sans avoir à passer par le mode « édition ». Cette fonctionnalité offre alors la possibilité de choisir rapidement la visualisation d’un graphique la plus adaptée selon l’analyse souhaitée.

Création des dimensions alternatives en mode édition

Une gestion plus efficace pour les Story

La fonctionnalité de Data Story Telling, qui fait partie des grandes nouveautés de Qlik Sense, voit également des petites évolutions qui simplifieront son utilisation. Avec cette version 2.2, il est maintenant possible d’annoter les captures instantanées des objets de façon à mieux les retrouver par la suite. Une bibliothèque qui trie les instantanés par date fait son apparition, efficace pour montrer une évolution à travers les instantanées dans sa story !

Point bonus également pour les Story qui peuvent maintenant être extraites directement au format PDF, seul le PowerPoint était disponible jusqu’alors. D’une façon plus générale, l’ensemble des fonctionnalités d’exports (ppt, pdf, xls) ont été améliorées.

Une gestion plus efficace pour les Story

Des nouveautés aussi pour les administrateurs et développeurs

La console d’administration de Qlik Sense voit elle aussi plusieurs évolutions. On retrouve notamment l’amélioration des capacités d’administration du server, la création de nouveaux workflows et plus globalement des évolutions visant à rendre plus intuitives certaines fonctionnalités comme la création des règles de sécurités. Une barre de navigation a été ajoutée, permettant de ne plus perdre son chemin dans les bas-fonds de la QMC (Qlik Sense Management Console) !

Enfin, les développeurs sont eux aussi gâtés avec tout un ensemble de nouveaux outils pour les APIs ! De nouvelles APIs offrent un accès moins restreint aux fonctionnalités du produit et de plus grandes capacités d’intégration. C’est également la possibilité de créer des visuels sans avoir à passer par l’interface Qlik Sense et des mashups plus génériques améliorant la compatibilité avec les framework CSS les plus communs.

Cerise sur le gâteau, un plugin visual studio permet de développer depuis un environnement connu de tous les développeurs.

Intégration API dans Qlik Sense 2.2
On a piqué votre curiosité ?!? Contactez-nous dès maintenant pour découvrir l’application !

LinkedIn Google+ Email
Decouvrez également...