Comment le PIM peut-il vous aider à développer votre business ?
E-commerce

Comment le PIM peut-il vous aider à développer votre business ?

Par Romain le 5 juillet 2019
Maillon essentiel de la chaîne e-commerce multicanal, le PIM est un réel allié dans le développement de votre business. En effet, une expérience client réussie implique nécessairement une expérience produit optimale. Améliorer la qualité des informations partagées, les contextualiser, structurer l’entreprise, étendre le territoire commercial ou encore développer une offre multicanal, découvrez les divers facteurs de croissance sur lesquels le PIM vous permet de capitaliser.

Qu’est-ce qu’un PIM ?

Commençons par rappeler ce qu’est un PIM. Acronyme de Product Information Management, un PIM est un outil collaboratif qui centralise, harmonise et contextualise toutes les informations de vos catalogues produits.

De la gestion d’informations produits à la création d’expérience produits mémorables

A son origine, le PIM permettait 1) la centralisation de la donnée dans un outil unique, 2) l’enrichissement de ces données pour créer des fiches produits, construire un discours de marque et se démarquer de la concurrence et 3) la diffusion de toutes ces informations sur les divers canaux de distribution.

Mais à l’ère du (e)commerce basé sur l’expérience, le PIM a élargi son champs d’action. L’avènement du PXM (Product Experience Management) – concept sous-jacent de celui de Gestion de l’Expérience client – induit en effet d’étendre la fonction du PIM à la contextualisation du discours de marque. Mettre les données produit “en contexte” signifie notamment d’utiliser les bons visuels, les bonnes descriptions, les bons attributs en fonction du lieu, de vos cibles, du message et de l’image que vous souhaitez véhiculer.

De PIM à PXM
Source : Akeneo

L’objectif étant de proposer une expérience de marque encore plus globale, il s’agit pour les marchands de passer de la simple gestion des informations produits à la création de véritables expériences produits. En clair, les marques doivent, par le biais de leurs fiches produits, raconter une histoire, provoquer des émotions et ainsi enchanter leurs acheteurs.

Selon Gérald Zaltman, professeur à Harvard University, “95% de nos décisions proviennent de notre subconscient”. Or par quoi notre subconscient est-il guidé ?

Alors, comment construire une expérience produit d’exception ? Voici quelques conseils.

Améliorer la qualité de ses données

Le contenu est la base d’une bonne expérience produit. Or on considère aujourd’hui que 75% des données de l’e-commerce mondial sont erronées* (Catherine Barba, « 2020 : la fin du e-commerce… ou l’avènement du commerce connecté ? », pour la Fevad).

*“Erronées” signifie plusieurs choses : manquantes, fausses ou non adaptées au support de lecture.

Vous avez dit inquiétant ?

Plutôt oui ! De surcroît dans un contexte de vente en ligne où le client final ne découvre son produit ou service qu’après avoir déclenché son acte d’achat ! Néanmoins, il existe une solution pour combattre ce “fléau” : le PIM !

La mise en place d’un PIM au sein d’une organisation nécessite tout d’abord de requestionner son offre pour identifier les axes forts et différenciant vis à vis de la concurrence mais aussi les informations clés pour dialoguer avec l’utilisateur final. Il s’agit de porter une attention toute particulière aux :

  • Informations techniques : taille, couleur, matière
  • Conseils : utilisation, entretien
  • Informations marketing et commerciales : média, description, prix

Ces informations seront ainsi la pierre angulaire de la construction de votre image de marque auprès de l’utilisateur final.

“Les entreprises réalisent que la qualité de l’interaction client dépend en grande partie de l’expérience produit. ”
Romain André, Directeur de projets, Synolia

 

En effet, une meilleure qualité de l’information signifie des clients mieux informés, une meilleure expérience produit au global et donc des obstacles face à l’acte d’achat qui ont tendance à s’effriter.

Au-delà d’une meilleure communication en externe, la mise en place d’un PIM est également un excellent moyen de faciliter la gestion du travail en interne, en homogénéisant les informations techniques et la nomenclature métier entre les différentes équipes, filiales, business units…

Structurer l’entreprise

Au-delà de la gestion des données produit, un PIM est également un réel outil structurant pour l’entreprise, tout en restant flexible. La mise en place d’un PIM est un moyen redoutable de modéliser et d’optimiser les process métier sans pour autant bouleverser l’organisation globale de l’entreprise.
Elle permet de :

  • modéliser le cycle de vie d’un produit ou d’un service au sein de l’organisation
  • optimiser la collaboration entre les services
  • définir les périmètres de responsabilité des utilisateurs
  • faciliter la supervision du travail

Ainsi, la mise en place d’un PIM, associée à une répartition des droits et rôles par utilisateur optimale permet la mise en place d’un process structuré, depuis la collecte des informations, en passant par leur structuration, leur enrichissement et jusqu’à leur diffusion.

Améliorer la qualité de ses données et structurer l’entreprise grâce à un PIM, c’est déjà faire les choses bien. Mais pour aller plus loin et constater un réel impact sur votre business, vous pouvez aller encore plus loin et faire mieux.

Étendre le territoire commercial

L’enrichissement des données produits disponibles grâce à la mise en place d’un PIM permet d’accélérer l’expansion géographique d’une entreprise qui a vocation à se développer à l’international, ou dans de nouvelles régions.

Grâce à des données enrichies, structurées et de qualité, il est possible, grâce au PIM de capitaliser sur l’existant pour organiser sa stratégie d’internationalisation ou, a minima, d’expansion territoriale. Avec la gestion des droits d’utilisateurs avancés, une entreprise peut ouvrir et déléguer une partie du travail en vue de l’internationalisation à des agences de traduction spécialisées par exemple.

De plus, avant même de songer à l’internationalisation, le PIM est également le meilleur moyen de gérer l’adaptation et l’amélioration de la qualité des contenus pour les pays ou zones géographiques existants. Par exemple, une marque présente sur un marché francophone tel que la Suisse ou le Québec pourra facilement choisir d’adapter son discours spécifiquement pour ces régions.

Assurer une diffusion homogène sur tous les canaux

Le PIM permet également d’adapter les informations nécessaires en fonction du canal de diffusion. En effet, la création d’un catalogue papier ou la diffusion des produits sur les marketplaces ne requièrent pas nécessairement les mêmes informations que le e-commerce ou encore qu’une application mobile. Ainsi, il devient plus facile et plus rapide de développer de nouveaux canaux de diffusion des informations, et donc de vente : catalogue papier, BtoB, Marketplace, application mobile, etc.

Cette facilité d’adaptation des données produits et la possibilité de réduire le time-to-market de nouveaux canaux de vente sont des éléments clés du retour sur investissement d’un projet PIM.

“A l'heure du multicanal et alors que la maîtrise du parcours client n'a jamais été aussi complexe, le PIM permet de se donner les moyens d’activer plus rapidement des leviers de développement du business et de s'adapter plus rapidement aux mutations du marché.”
Romain André, Directeur de Projets, Synolia

 

Vous avez des questions à ce sujet, ou vous souhaitez nous parler de votre projet PIM ? N’hésitez pas à nous contacter !

 

LinkedIn Google+ Email
Découvrez également...