Configuration VS Personnalisation
E-commerce

Configuration ou Personnalisation : offrez une expérience d’achat sur mesure

Par Hélèna le 26 juillet 2018
Personnalisation, customisation, configuration… Pour beaucoup, la distinction entre ces différents concepts devient difficile tant les frontières qui les séparent sont minces. La confusion et les amalgames sont fréquents. Pourtant, à l’heure où l’expérience d’achat constitue le nerf de la guerre pour toute plateforme E-commerce soucieuse de fidéliser ses clients, il nous semble nécessaire de vous aider à redéfinir les contours de chacun de ces concepts.

Avant d’aborder les bénéfices de la création de produits sur-mesure pour les commerçants et plus spécifiquement les webmarchands, et leurs consommateurs, nous tenions à vous expliquer la différence entre les deux types d’expériences de « personnalisation ».

Ici, afin de facilement distinguer les deux, nous parlerons de « configuration » et de « personnalisation ».
“Mais c’est la même chose, non ?”
Oui… Enfin, presque ! Il est néanmoins très important de distinguer les deux, surtout lorsque l’on s’intéresse à des activités de commercialisation de produits.

La configuration : qu’est-ce que c’est ?

La configuration consiste, pour l’acheteur ou l’utilisateur d’un produit, à modifier, au gré d’options prédéfinies, certains éléments et fonctions de celui-ci. Prenons deux exemples types : l’achat d’une voiture neuve ou d’une nouvelle cuisine. Dans les deux cas, une fois le concessionnaire ou le fabricant de cuisine choisi, rares sont les consommateurs qui se contenteront de pointer du doigt un modèle sur un catalogue avant de signer. La vaste majorité souhaitera choisir la couleur et la matière de ses sièges ou de son plan de travail, opter – ou non – pour l’option GPS ou le frigo connecté etc. Bien que parfois très étendue, la liste de toutes ces spécifications sera définie, limitée et centralisée dans un catalogue produits.
(Découvrez ici un exemple de module de configuration avancé intégré par Synolia)

Si Madame P. souhaite un pommeau de vitesse et un frein à main en cuir de lama, il y a fort à parier que cela ne figurera pas parmi les configurations possibles proposées par son concessionnaire. Pourtant, Madame P. le sait, « aujourd’hui tout est possible ».

Oui, mais nous atteignons ici la limite du concept de « configuration » pour basculer dans la « personnalisation ». Vous nous suivez ?

En d’autres termes et pour faire très simple : la configuration correspond à la conception sur mesure du produit final au travers d’une liste de choix limités (l’industrie automobile constituant ainsi le parfait exemple).

Si votre voisin et vous-même avez des chances de posséder le même modèle de voiture ou des cuisines semblables, la probabilité en revanche que l’une ou l’autre soient parfaitement identiques est très maigre. La similarité entre vos deux voitures ou vos deux cuisines se limitera généralement au modèle, à la couleur, et à quelques options communes.

Et donc la personnalisation, c’est quoi ?

Au-delà de la configuration pure où le consommateur peut choisir des options et “composer” son produit, la personnalisation offre une réelle expérience d’achat sur mesure en impliquant le consommateur dans la création de son produit.

La personnalisation interactive ne signifie pas uniquement « adaptation sur mesure » de l’environnement qui nous entoure. L’expérience de personnalisation dans le commerce est aussi celle du produit final. Et c’est cette personnalisation-ci qui nous intéresse. Celle qui permet au consommateur d’acheter un produit unique, sur-mesure, à son image et auquel il s’identifie. En clair, un produit « rien que pour lui » !

Paradoxalement, alors que la mode et les tendances de consommation nous conduisent de plus en plus à posséder les mêmes choses que nos voisins, la tendance à la différenciation se fait de plus en plus présente. En clair, nous souhaitons tous les mêmes choses, toutefois différentes et à notre image. Les jeunes générations sont devenues les maîtres en la matière. Sacs, vestes, jeans, baskets, portables… Tous se parent des mêmes vêtements et accessoires qu’ils personnalisent à coup de badges, de dessins, de stickers et de broderies pour se distinguer.

Personnalisation Raidlight

Personnalisation de produit – intégré par Synolia

Un véritable phénomène de société

La personnalisation de produit est au cœur d’une nouvelle vague de fond théorisée en 2011 sous le terme de 4ème révolution industrielle. (Pour plus de détails, l’article ci vaut le coup d’œil !)

Limitée au départ aux “objets” du quotidien que nous offrions pour Noël ou la fête des Grands-mères, la personnalisation s’est vite répandue pour s’ouvrir à d’autres gammes de produits. Au-delà de la personnalisation du mug pour Maman, de la création du livre photo des dernières vacances, ou encore de la coque de téléphone, la personnalisation concerne aujourd’hui tous types de produits. Du textile à l’objet du quotidien en passant par les chaussures de luxe, les sacs ou encore l’impression papier : TOUT est personnalisable. De leur côté, les marques ont rapidement saisi l’opportunité. Les pots de Nutella et les bouteilles de Coca Cola sont deux exemples plutôt parlants !

Le développement des plateformes E-commerce de dernière génération est un vecteur essentiel du développement de la personnalisation. Les process de personnalisation sont de plus en plus aboutis, l’interface avec l’utilisateur est de plus en plus intuitive et performante, ce qui permet de déployer toujours plus de services pour le client final au premier rang desquels se trouve désormais la personnalisation du produit ou du service en ligne.

Jour après jour, le concept de la personnalisation conduit les organisations à se munir de nouvelles technologies de l’information capables de répondre aux moindres désirs des consommateurs. Les progrès sont fulgurants et la réalité sera bientôt la suivante : exit la production de voitures dans 4 couleurs et 3 motorisations différentes avec les possibilités de configuration décrites au début de cet article. Les véhicules seront parfaitement adaptés au consommateur qui aura la possibilité de tout personnaliser. Il y aura désormais autant de véhicules que de conducteurs.

Vous souhaitez une voiture plus courte de 4 centimètres ? Pas de problème. Un moteur un peu plus véloce à 2500 tours avec un tableau de bord connecté ? Très bien Monsieur. Madame souhaite « voir la vie en rose » grâce à un pare-brise teinté de sa couleur préférée ? Aucun souci, les chaînes logistiques seront demain adaptées pour programmer leurs unités de production selon toutes les envies de personnalisation des clients.

Le phénomène de la personnalisation est mondial et touche toutes les strates de la société sur l’ensemble des besoins quotidiens. L’Allemagne et les Etats-Unis sont très en avance sur le sujet. Mais la France entend bien tirer son épingle du jeu et les graines de la personnalisation sont en train d’essaimer un peu partout, et en particulier dans le secteur de l’E-commerce. Affaire à suivre…

C’est pour répondre à cette tendance et permettre la création de produits uniques que Synolia propose à ses clients E-commerçant le module Heidi. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

LinkedIn Google+ Email
Découvrez également...