Magento Live Europe 2019
E-commerce

Retour sur le Magento Live Europe 2019 : L’évènement de la maturité

Par Romain le 31 octobre 2019
Pour la seconde fois après Barcelone en 2018, Magento a tenu sa conférence annuelle dédiée au marché Européen en cette fin Octobre. C’est à Amsterdam que Magento a décidé de prendre ses quartiers. Quoi de mieux que la ville « Orange » pour être le symbole de l’éditeur E-commerce américain.

Un évènement pour les partenaires et les e-commerçants

En parallèle de Magento Imagine, qui reste l’événement majeur annuel, cette nouvelle édition de Magento Live était très attendue pour permettre de faire un point suite au rachat de Magento par Adobe en Mai 2018.
Devant un public de plus de 2000 personnes et plus de 180 partenaires, cet événement est aussi l’occasion de faire un état des lieux sur ce que représente le marché Européen pour l’éditeur, son positionnement et sa stratégie pour les mois et années à venir.

L’évènement s’est déroulé en 2 étapes :

Tout d’abord, un Partner Summit où les principaux partenaires européens ont été conviés à découvrir en avant-première l’ensemble de la stratégie Adobe en matière d’E-commerce. On parle bien désormais d’Adobe, car même si Magento reste la pierre angulaire de l’offre Adobe Experience Cloud, c’est désormais un véritable écosystème global qui se met en place. Nous y reviendrons, mais c’est certainement ici que se situe la principale révolution suite au rachat de Magento par Adobe.

La seconde partie de l’évènement sur les 2 dernières journées, était quant à elle destinée aux clients leur permettant de découvrir l’ensemble des offres Magento, sa roadmap, ses projets, et de profiter de nombreux retours d’expérience d’utilisateurs et de prestataires.

Quelques chiffres

Comme toujours on commence par quelques chiffres : Magento est et reste un énorme leader mondial de l’E-commerce.


Ceci méritait d’être précisé car il faut bien noter que certains concurrents ces derniers mois étaient dans une stratégie d’affrontement direct et de remise en cause de la position du roi ! Certes Magento n’est pas exempt de faiblesses, ni même d’erreurs de parcours, comme tout éditeur, mais la solution reste absolument incontournable, si ce n’est la première plateforme E-commerce mondiale . Avec plus de 1100 partenaires dans le monde, 12 000 développeurs certifiés, plus de 5400 extensions sur la marketplace et 375 évènements dans le monde les entreprises trouveront toujours en Magento un écosystème ultra dynamique, novateur et moteur pour proposer le meilleur de l’E-commerce.

De la solution E-commerce à la plateforme digitale complète

Le second point global à noter est le positionnement de Magento. La stratégie globale d’Adobe, qui est de proposer au-delà d’une simple plateforme E-commerce un ensemble de services à destination des marchands, vise clairement les marchands réalisant un chiffre d’affaires important en ligne et souhaitant le développer significativement.

Il faut des moyens pour s’offrir une plateforme Magento et la solution vise clairement à concurrencer des plateformes de type Salesforce, Hybris, ou encore Intershop. Ceci était vrai il y a deux ans déjà mais c’est d’autant plus flagrant d’années en années. Les entreprises qui choisissent Magento aujourd’hui ne choisissent pas une plateforme E-commerce mais un ensemble d’outils en interactions les uns avec les autres permettant d’adresser tous les besoins digitaux de l’entreprise et l’amélioration de son expérience client globale.

Adobe Experience Cloud



Dans l’univers Adobe, la division Experience Cloud porte les outils du groupe destinés au développement du Business digital.

Cette division est composée d’un ensemble d’outils complémentaires dont les deux principaux sont Magento et Marketo : Magento est la plateforme E-commerce alors que Marketo est la brique marketing Automation. Ces 2 solutions sont de plus en plus intégrées aux autres outils Adobe comme par exemple Adobe Experience Manager ou Order Management System (OMS)… Écosystème et complémentarité toujours…

Et maintenant, le futur !

Si Adobe clarifie le positionnement de Magento et revendique désormais sa volonté de « Making every time shoppable », ses priorités vont s’orienter sur 3 axes majeurs :

  • l’optimisation de l’expérience d’achat et plus généralement, de l’expérience client
  • les innovations omnicanales
  • le commerce intelligent voire même prédictif.

Pour répondre à ces 3 objectifs Adobe et Magento ont au travers de ces 3 journées, développé et présenté leurs avancées sur des solutions concrètes, à savoir :

  • L’intelligence artificielle
    au service du marchand grâce à Adobe Sensei
  • Le commerce B2B :
    Magento prend un peu plus au sérieux les marchands BtoB
  • Les Progressive Web Apps :
    le sujet incontournable de 2020. Magento enrichit son PWA studio, dévoile un thème dédié et rend ses outils compatibles
  • La gestion de contenu simplifiée :
    qu’il s’agisse de Page Builder, de l’intégration d’Adobe Stock ou encore de l’intégration avec Adobe Experience Manager

Et si Adobe n’a eu cesse de présenter les synergies d’une suite logicielle complète et de plus en plus vaste, Magento n’oublie pas de s’enrichir lui même, en s’appuyant sur ses forces historiques et sur les recettes qui lui ont permis le succès qu’on lui connaît depuis plus de 10 ans.

Alors que nous pouvions craindre qu’Adobe abandonne le sujet, c’est bien avant tout l’Open Source et une réelle dynamique de collaboration communautaire qui ont été mis à l’honneur.
PWA encore, navigation par contrôle rétinien, recherche de la performance à la conversion mobile, recherche visuelle par photo d’un produit etc., c’est bien sur l’impulsion de sa communauté que l’éditeur fait reposer une partie de son évolution stratégique et compte garder une tête d’avance sur la concurrence.

Et puisqu’il s’agit aussi d’activer de nouveaux leviers business et de simplifier l’expérience utilisateur côté back-office, la problématique des marketplaces s’invite désormais nativement à Magento. La gestion d’un catalogue et des ventes réalisées sur Amazon se déploie progressivement au monde entier en étant déjà disponible sur les marchés US et UK. Même logique avec Google Shopping.

Enfin, Adobe a également compris le message des partenaires et structure une organisation autour du support éditeur et des infrastructures nécessaires à un fonctionnement optimal de sa solution. Les équipes support se renforcent et de nombreux efforts sont réalisés pour optimiser la gestion et la commercialisation de l’offre Cloud qui repose évidemment sur AWS, mais également sur Microsoft Azure. C’est désormais officiel.

Il s’agit aujourd’hui de 80% des Magento Commerce.

Au final que conclure de Magento Live Europe 2019 ?

A chaque évènement Magento, on s’attend à des annonces fracassantes avec d’un côté les optimistes espérant une perpétuelle révolution pour écraser la concurrence (technologique / fonctionnelle) et les pessimistes (ou concurrents !) qui espèrent un virage à 360° de l’éditeur, un faux pas majeur, un abandon de l’open source etc.

Rien de tout cela chez Magento. Il n’y a pas eu d’annonces exceptionnelles : tous les sujets abordés sont des sujets connus depuis des mois voir plus encore et se nomment B2B, PWA, synergie des services Adobe, Cloud, IA etc. Les solutions proposées sont pour nombre d’entre elles en phase d’évolution et continueront d’évoluer dans les mois à venir.

C’est un évènement qui est donc placé sous le signe de la maturité. Maturité car Magento sait ce qu’il doit faire et où il doit aller pour conquérir de nouvelles parts de marché. C’est plutôt rassurant et on commence à voir de véritables synergies entre les équipes Adobe et Magento pour désormais offrir aux marchands de belles perspectives de développement de leur business. Quel marchand ne se prendrait pas à rêver de mettre en place une plateforme omnicanal à l’international, tirant partie des dernières technologies PWA pour obtenir performance et expérience utilisateur, disposer d’un panel d’outil de webmarketing et de pilotage comme Adobe Experience Manager, Marketo, Magento BI, et d’une puissance de traitement de la plateforme comme Magento Order Management ?

Maturité également car Adobe/Magento semble regarder les choses en face et n’hésite pas à fixer les limites actuelles de ses outils. Cela apporte à l’éditeur une plus grande crédibilité et lui permet aussi de montrer ce qu’il entend offrir demain à ses clients en matière de nouveaux services. Adobe Sensei en est à ses débuts mais tout le monde entrevoit les énormes perspectives offertes par une telle plateforme. Le PWA en est aussi à ses débuts, mais sera incontournable demain.

On peut par contre se poser des questions sur les politiques tarifaires qui seront mises en œuvre et les tarifs proposés pour chaque briques applicatives. Les utilisateurs de Magento (et les intégrateurs de la solution) attendent plus de visibilité à ce sujet mais il est normal qu’une plateforme qui se met en place progressivement ajuste son modèle économique petit à petit.

Si Adobe/Magento poursuit ses efforts sur des sujets aussi sensibles que le support client (Cloud et solution) et met en œuvre sérieusement sa stratégie de développement, en concertation avec les partenaires clés de l’éditeur, qui connaissent mieux que personne ce qu’attendent aujourd’hui les marchands, Magento pourra conserver et renforcer son rôle majeur sur le marché de l’E-commerce omnicanal.

LinkedIn Google+ Email
Découvrez également...