pim dam
PIM/DAM

PIM et/ou DAM, que choisir pour mon entreprise ?

Par Manon R. le 10 novembre 2022

 Lecture 8 minutes

Quelques articles plus tôt, nous vous parlions du Digital Assets Management (DAM) pour vous aider à centraliser vos ressources numériques, améliorer l’expérience de vos utilisateurs et, in fine, l’expérience de vos clients. Mais pour avoir un DAM, faut-il avoir un PIM ? Et inversement, pour avoir un PIM, faut-il avoir un DAM ? Peut-on n’utiliser que l’un ou l’autre ? On vous explique tout sur la complémentarité de ces outils…

Pourquoi un PIM ? Pourquoi un DAM ?

Aujourd’hui, les entreprises (du e-commerce notamment) exploitent d’innombrables informations produits et ressources numériques. Elles accumulent, stockent, organisent et harmonisent ces contenus du mieux qu’elles peuvent afin de les utiliser le plus efficacement possible. Pour les aider, deux outils clé : le Product Information Management (PIM) et le Digital Assets Management (DAM).

Les deux s’inscrivent dans une approche de gestion des actifs, mais avec chacun leurs spécificités.

Les spécificités du DAM

Le DAM, ou gestionnaire de ressources numériques, permet de centraliser, stocker et partager des ressources de manière organisée et sécurisée. C’est un outil qui facilite et fluidifie les échanges entre collaborateurs et utilisateurs tiers. Et qui simplifie la diffusion des ressources auprès des clients.

 

Les digital assets :

Visuels (photos, packshot, 3D...), fichiers animés (vidéos, motion design…), fichiers techniques (plans, notices…), documents marketing et commerciaux (supports de campagne, PLV, brochures…), documents administratifs et juridiques (contrat de cession de droit, normes…).

 

Ces digital assets peuvent être destinés à usage interne ou externe. Ils sont nombreux dans les activités e-commerce (produit ou service) et toutes les activités qui impliquent de gérer de nombreux fichiers (agences médias, marketing, communication, relations presse…).

Aussi, le DAM permet d’automatiser de nombreux processus de traitement des ressources (nommage, format, dimension…) - c’est le cas de Scaleflex avec Filerobot par exemple. Les utilisateurs gagnent en efficacité et peuvent se concentrer sur d’autres tâches, au bénéfice de l’expérience client.

Plus d’information sur le DAM dans cet article.

Les spécificités du PIM

Le PIM est quant à lui l’allié d’une expérience produit réussie. C’est un outil collaboratif qui centralise, harmonise, contextualise et diffuse toutes les informations en lien avec un catalogue produits.

 

Les informations produit :

Identifiant du produit, spécifications, description commerciale, description technique, informations logistiques (stockage, manutention, expédition…), visuels (photos, packshot, 3D...), fichiers animés (vidéos, motion design…), fichiers techniques (plans, notices…), documents marketing et commerciaux (supports de campagne, PLV, brochures…).

 

Le gestionnaire d’information produit peut être exploité aussi bien sur un catalogue print que digital. Ainsi, il permet aux retailers de proposer une information produit multicanal, complète, qualitative. À améliorer continuellement !

Les collaborateurs bénéficient d’informations détaillées sur les produits. De même, les consommateurs peuvent accéder à des informations produits telles que les dimensions, la composition, la disponibilité, le délai de livraison…

Terrain commun et différences

Le DAM et le PIM sont tous les deux conçus pour centraliser des actifs, pour un usage interne ou externe. Aussi, ils se rencontrent sur la gestion des ressources numériques qui concernent le produit.

Les deux outils ont pour vocation de rationaliser la gestion, de fluidifier les processus utilisateurs et d’automatiser le plus d’actions possibles concernant le traitement et la mise à jour de ces actifs.

Ils sont une aide pour l’entreprise, une garantie de cohérence, de précision et de réduction du temps de mise sur le marché d’un produit. Ils facilitent le travail des collaborateurs et permettent aux clients de bénéficier d’une expérience plus qualitative, plus fine.

Par ailleurs, leurs fonctionnalités diffèrent. Et si leurs champs de compétences se rencontrent sur le produit, ils sont, pour le reste, spécifiques à chacun.

 

Le DAM permet de stocker et de partager les ressources numériques du produit, le PIM les harmonise et les attribue au produit.

 

  • Alors que le DAM traite toutes formes de ressources numériques, quels que soient le sujet et l’usage, le PIM est dédié à l’information produit.
  • Et, alors que le PIM traite toute l’information produit, asset ou autres, le DAM est dédiée aux ressources numériques (visuelles).

 

Pour mieux comprendre, nous vous proposons le schéma de notre partenaire Scaleflex.

 

 

Par exemple :
Pour notre client Legallais, le PIM rassemble toutes les données relatives aux produits de quincaillerie : la référence, la description technique, les dimensions, la composition, les coloris, le conditionnement, la quantité en stock…

Le DAM, lui, permet de stocker le logo de la marque Legallais, les photos de produits, les vidéos de démonstration, le matériel des campagnes publicitaires, les fiches techniques et tout autre élément visuel en lien avec la marque et les produits.

Intégrez un PIM et/ou intégrez un DAM

Ainsi, pour beaucoup de grandes entreprises, le PIM et le DAM sont complémentaires. Elles n’intègrent pas l’un ou l’autre, mais bien les deux.

Cependant, ces outils ont chacun leurs spécificités. Et, pour d’autres entreprises, il se peut que l’un ou l’autre soit plus adapté. Les deux outils sont complémentaires, mais ils peuvent aussi s’intégrer seul, en fonction de vos besoins.

L’intégration du PIM

L’outil PIM se connecte à votre système d’information pour intégrer les données de vos logiciels CRM et toutes autres databases. Il centralise et synchronise ces données dans son propre système afin de diffuser une information produit détaillée et unifiée sur vos supports de marketing et de vente.

  • Une diffusion omnicanale

Le PIM se connecte à tous vos canaux physiques et digitaux (boutique, catalogue print, site e-commerce, marketplace…). Vous gérez vos différents supports et différents niveaux d’information avec un seul et même outil.

  • Des données fiables et actualisées

Le PIM permet de maîtriser et de mettre à jour facilement les données de vos produits. Quel que soit le canal, vos utilisateurs et clients bénéficient d’informations exactes, actualisées à chaque étape du cycle de vie du produit.

  • L’amélioration du marketing et de ventes

Le PIM aide votre service marketing et commercial à mieux connaître vos produits. Avec les données clients et prospects, ils peuvent proposer des campagnes ciblées et pousser des produits répondant parfaitement à un besoin.

L’intégration d’un DAM

L’outil DAM se connecte lui aussi à votre système d’information pour intégrer vos différentes sources d’assets. Il centralise et synchronise vos ressources numériques afin de gagner du temps sur la mise en production de vos fiches produits ou campagnes marketing par exemple.

  • Un accès facilité

En centralisant les ressources, le DAM permet d’accéder facilement à toute votre bibliothèque d’actifs. Tout est organisé selon une nomenclature définie par vos soins, pour retrouver facilement le fichier que vous cherchez.

  • Une aide au marketing et à la communication

Le DAM peut être connecté à vos outils de mise en page (PowerPoint, Indesign…). Ainsi, vous pouvez intégrer vos ressources multimédias en quelques clics seulement.

  • Une image de marque soignée

Enfin, le DAM permet de soigner votre image de marque. Il facilite le traitement graphique et la protection de vos ressources (copyright) afin d’être cohérent sur toutes vos communications, et avec tous vos interlocuteurs.

L’intégration des deux !

Comme expliqué précédemment, beaucoup de grandes entreprises intègrent à la fois un PIM et un DAM, dans une logique de complémentarité. Cela concerne essentiellement les entreprises e-commerce qui gèrent un important volume de produits et de ventes.

Notre partenaire Scaleflex présente ci-dessous les cas de figure dans lesquels le DAM, le PIM ou la combinaison des deux sont adaptés.

 

 

Par ailleurs, l’intégration du PIM et du DAM permet aussi de synchroniser toutes les ressources numériques (produit) du DAM vers le PIM. Un gain de temps non négligeable lorsqu’il s’agit de traiter des milliers de références produits.

 

Pour conclure, le PIM et le DAM sont une aide précieuse pour les entreprises qui traitent de nombreuses ressources et informations produits. En rassemblant les données de sources multiples, ces outils facilitent le travail de centralisation et de gestion de ces données.

Mais si les deux ont pour vocation de soutenir l’entreprise dans ses processus, ils répondent toutefois à des besoins et usages bien différents. Ils ont chacun leurs spécificités, leurs avantages…

En fonction de l’activité et de l’organisation de l’entreprise, l’un peut-être plus adapté que l’autre. Et, dans le cadre d’une activité e-commerce de volume, avec d’importants enjeux d’expérience produit, la combinaison des deux peut-être la solution la plus adaptée.

 

 

Vous songez à la mise en place d’un PIM ou d'un DAM au sein de votre organisation ?
Vous avez besoin de conseils sur l’intégration de votre solution à votre SI ?
Contactez-nous pour en parler !

Je prends contact

LinkedIn Email
Découvrez également...