release magento nouvelle version avril ecommerce
E-commerce

Que nous réserve la nouvelle version de Magento Commerce, la 2.3.5 ?

Par Romain le 30 avril 2020

Adobe se soumet une nouvelle fois à son calendrier pour sortir une nouvelle version de Magento Commerce, considérée comme une version de type “patch”. Présentation de Magento 2.3.5.

Comme à son habitude, Magento propose à ses clients de bénéficier de cette dernière version depuis le 14 avril. Une release qui embarque également le pack de tous les correctifs de sécurité compatibles avec la version précédente. Cette même version est déployée pour tous depuis le 28 avril.

Mise à disposition du patch de sécurité

Comme il en est d’usage pour chaque release depuis la publication du nouveau calendrier de Magento à Amsterdam, l’éditeur propose à ses clients de corriger ses vulnérabilités directement dans la version 2.3.4. Cette mise à jour de sécurité est effectuée par le SECURITY-ONLY PATCH 2.3.4-p1. Elle se fait sans réaliser la montée de version de la plateforme. Par conséquent, elle contient uniquement les correctifs de sécurité sans ajouter les améliorations de la version 2.3.5.

Sécurité de la plateforme

Cette nouvelle version confirme la volonté de l’éditeur de fiabiliser sa plateforme, déjà robuste.

Magento 2.3.5 inclut ainsi tout d’abord 25 nouveaux fixes de failles critiques. Elle propose également l’implémentation CSP qui ressortait comme point négatif dans tous les audits de sécurité Magento.

Du côté des bugs fixes, l’éditeur a dévoilé plus de 180 nouveaux correctifs sur des fonctionnalités existantes.

Côté administration de la plateforme, Magento Commerce étend les logs disponibles sur certaines actions admin.

Productivité et expérience client

Parmi les nouvelles fonctionnalités, on notera la poursuite de l’enrichissement fonctionnel de Page Builder. Cette dernière permet désormais aux marchands de créer et de sauvegarder des templates de mise en page. Elle permet aussi à manipuler plus aisément le format vidéo. L’objectif annoncé dans la version précédente devient alors plus concret ! Magento cherche à améliorer la productivité et l’efficacité des administrateurs des plateformes.

Dans cette version, l’éditeur met également en avant l’intégration native avec Adobe Sensei à travers une extension mise à disposition sur la marketplace. Premier pas de son moteur d’intelligence artificielle au cœur du back-office de la solution e-commerce.

Côté BtoB, Magento fait le choix d’étendre l’intégration de l’Engagement Cloud basé sur DotDigital aux fonctionnalités BtoB de sa plateforme e-commerce.

On note également de nombreux correctifs sur l’import de produits. Ce qui favorise encore un peu plus l’import massif de données à initialiser ou mettre à jour.

Côté réglementation et respect de la vie privée, retrait de GTM pour les utilisateurs n’ayant pas accepté le bandeau cookies.

Concernant les paiements cette fois, et en vue de leur retrait en 2.4, d’anciens modes de paiement natifs mais peu utilisés son dépréciés (Worldpay, CyberSource…).

Fiabilité et performance de Magento 2.3.5

Du point de vue des correctifs et des optimisations, un soin particulier a été porté à la fiabilisation des indexes et à l’amélioration globale des performances de la plateforme. On connaît la criticité de ses indexes dans la fiabilité des informations fournies aux utilisateurs de la plateforme et, in fine, aux clients. Et même si les recommandations de l’utilisation d’Elastic Search sont désormais officielles pour les données de catalogue, c’est un nouveau pas en avant ! Une avancée qui permet une gestion performante des commandes et des clients, dans l’intérêt de toute activité marchande.

En détails :

  • Support natif d’ElasticSearch 7.5
  • Amélioration de la gestion de l’invalidation du Customer Data, souvent responsable des problèmes de performances sur les plateformes à fort trafic
  • Optimisation Redis permettant d’optimiser la communication avec Redis
  • Optimisation de la gestion globale des indexes. Toutes les itérations de l’indexer étaient susceptibles d’indexer plusieurs fois la même entité si elle était contenue plusieurs fois dans la table de changelog. Ce point pouvait s’avérer très problématique sur de gros volumes de données.
  • Correctif sur l’index partiel de stock qui provoquait le passage à « épuisé » de produits en réalité en stock
  • Amélioration des performances de l’index de règles de prix catalogue
  • Amélioration des performances de l’index des TargetRules (cross-sell automatisé)
  • Correctif sur les indexes de catégories comportant beaucoup de produits (où certains produits disparaissent aléatoirement en front-office)

Pour plus de détails techniques et fonctionnels sur Magento 2.3.5 :

La release note détaillée disponible sur le site de l’éditeur
Les sources de l’application

Je pose une question à Synolia

LinkedIn Google+ Email
Découvrez également...