Conseils emails
Marketing Automation

7 conseils pour rendre vos emails irrésistibles et efficaces !

Par Liza le 24 septembre 2018
Dans un précédent article intitulé « Comment détecter les leads chauds, prêts à passer à l’achat ? », nous évoquions le Lead Nurturing et le Lead Scoring. Une stratégie de Marketing Automation implique inévitablement la rédaction et l’envoi d’emails. Or en moyenne, un professionnel reçoit environ une cinquantaine d’e-mails par jour. Une sur-sollicitation qui conduit certains – pour ne pas dire tous – à ignorer les mails jugés superflus. Malgré un tel contexte, l’emailing demeure l’un des canaux privilégiés du marketing digital, faisant ainsi la part belle au Marketing Automation. Ces quelques bonnes pratiques maximiseront vos chances de réussir vos prochaines campagnes emailing.

1. Soignez l’objet de vos emails

L’objet de votre email est la 1ère chose que voit votre destinataire. L’objectif est, en une trentaine de caractères et en l’espace de quelques secondes, de susciter la curiosité et l’envie chez ce dernier. Bien qu’il n’existe pas de recette miracle permettant de créer des objets efficaces, le respect de certaines règles peut contribuer à améliorer votre taux d’ouverture.

  • Vous pouvez, afin de susciter une certaine proximité avec votre destinataire, personnaliser l’objet de votre mail et vous adresser directement à ce dernier : « [Prénom], à l’approche de la rentrée… »).
  • Une pratique courante consiste à mettre un objet accrocheur qui n’a en réalité aucun lien avec le contenu de l’email (si, si, nous avons des preuves).
  • Par ailleurs, nous vous conseillons vivement d’éviter les termes « promotion », « gratuit », « cadeau » etc., lesquels risqueront d’envoyer vos emails dans la catégorie « SPAM » des boîtes mails de vos contacts (et donc de n’être jamais lus).
  • Enfin, évitez les objets tout en majuscules ou encore les points de ponctuations tels que « !! » ou « ?? », lesquels auront tendance à agresser certains lecteurs qui en conséquence, bouderont vos emails.

2. Pensez aux pré-header

La plupart des messageries affichent un aperçu du contenu – visible avant l’ouverture – en dessous de la ligne de l’objet. En l’absence de pré-header, le lecteur a en prévisualisation le début de l’email par défaut, soit bien souvent la phrase : « si vous ne visualisez pas correctement cet email, cliquez-ici »

Le pré header est donc une occasion supplémentaire d’attiser la curiosité de vos lecteurs. Il s’agit de leur donner l’envie d’en savoir plus pour inciter ces derniers à découvrir la totalité du contenu

3. Personnifiez l’expéditeur

Pour créer un lien privilégié et personnalisé avec vos contacts, il est recommandé d’utiliser votre prénom ou même de choisir un prénom imaginaire qui interagira avec ces derniers. Le contact personnifie l’expéditeur et fini par parvenir à identifier plus rapidement la source et le type de contenu de l’email.

4. Jour et heure d’envoi

Naturellement, il convient d’éviter d’envoyer vos emails le week-end au risque que ceux-ci se retrouvent noyés au milieu d’une pile d’autres emails.

Statistiquement, les jours à privilégier sont le mardi, le jeudi et le vendredi, bien que ce dernier jour vos envois risquent d’être mis de côté avant le weekend et, au final, d’y rester longtemps. Ainsi, idéalement, envoyez vos emails le mardi et/ou le jeudi pour en maximiser la lecture. Par ailleurs, notez que plus d’un quart des emails sont ouverts durant l’heure qui suit leur envoi. Il faut donc choisir le bon créneau horaire pour s’adapter à sa cible.

Pour les emails destinés à des professionnels, le meilleur moment se situe avant ou après la pause-déjeuner, soit aux alentours de 11h30 et 14h00. Autre alternative : vers la fin de journée de travail. En revanche, si vous ciblez des particuliers avec des produits de type shopping (vêtements, parfum, sport, loisirs, …), profitez du temps de repos que s’accordent ces derniers avant le coucher, soit entre 19h et 22h.

5. Soignez le contenu de vos emails

Veillez à ce que les textes de vos emails ne soient pas trop denses, au risque de perdre votre lecteur en cours de lecture. Aussi, gardez à l’esprit que ce dernier peut choisir de ne pas afficher les images que contiennent vos emails. Enfin, sachez que les filtres anti-spam n’apprécient pas le surplus d’images.
Le bon ratio – et vers lequel nous vous conseillons de tendre – est de 60% de texte pour 40% d’image.

6. Pensez responsive

« 61% des internautes lisent leurs emails sur un smartphone et 31% d’entre eux indiquent que parfois ou souvent, les emails ne s’affichent pas correctement sur leur smartphone. » Il est donc nécessaire que vos contenus emails s’adaptent automatiquement en fonction du terminal utilisé pour les visionner.

Pas de panique ! De nos jours, la quasi-totalité des éditeurs d’emails des outils de Marketing Automation adaptent automatiquement les emails aux différentes résolutions écrans sans que vous ayez à utiliser le HTML. Vous ne devriez donc rencontrer aucune difficulté à obtenir un design responsive !

7. Testez, testez, testez !

Afin d’optimiser vos emails, vous pouvez utiliser la technique de l’A/B testing. La méthode consiste à proposer aux internautes plusieurs versions du même email. Vous pouvez ainsi tester différentes bannières, différentes images, différents positionnement du « Call to Action » ou encore différentes périodes d’envoi. Il peut en outre être judicieux de tester deux objets différents pour le même contenu de mail. Attention : on ne teste qu’une variable à la fois !

Bien évidemment, le ciblage et la propreté de votre base de contacts auront un impact considérable sur la performance de votre campagne emailing. Notez qu’entre 8% et 25% de votre base de données devient obsolète au bout d’un an !

Le Marketing Automation vous intéresse et vous souhaitez en discuter avec l’un de nos experts en la matière ? N’hésitez pas à nous contacter !

LinkedIn Google+ Email
Découvrez également...