pim international ecommerce
PIM

Comment le PIM accélère une ouverture e-commerce à l’international ?

Par Romain le 19 novembre 2020

Avez-vous déjà envisagé d’ouvrir votre business au reste du monde ? Aujourd’hui, l’e-commerce international promet de belles opportunités ! Si vous voulez les saisir, il vous faut alors adopter la bonne stratégie et exploiter les bons outils. Un PIM fait partie du panel indispensable pour envisager une internationalisation rapide et sereine de votre activité.

En e-commerce, la question de l’ouverture à l’international se pose forcément à un moment. Questionnement légitime puisque aujourd’hui l’e-commerce international est source de nombreuses opportunités. À l’échelle mondiale, il a représenté 2300 milliards de dollars de chiffres d’affaires en 2019, avec une augmentation de 11% par rapport à l’année précédente.

Mais viennent avec cette ambition beaucoup d’interrogations. Dans ce cadre, chaque direction doit faire des choix pertinents pour être le plus efficace possible et faire de ce développement un succès. Du côté des e-commerçants, de nombreux outils constituent une aide précieuse dans l’ouverture à l’international. L’un d’entre eux se révèle particulièrement pertinent : le PIM, dédié à la gestion des informations produits.

Faire le pari du PIM, c’est, dans tous les cas, mettre toutes les chances de votre côté pour booster les performances de votre plateforme e-commerce. Aujourd’hui, si vous disposez d’un PIM, vous pouvez par exemple booster la productivité de vos équipes de 50%.

Dans le contexte de l’ouverture à d’autres marchés géographiques, le PIM intervient comme un véritable support pour accélérer l’extension de votre business. Sans lui, votre démarche peut s’avérer plus longue et infiniment plus fastidieuse.

Pas d’e-commerce international sans traduction !

Le PIM vous permet tout d’abord d’adapter et de contextualiser l’assortiment que vous allez proposer sur chaque nouveau territoire. Et dans cette démarche, il est nécessaire de traduire vos informations produits (fiches…), composante majeure de votre internationalisation. Et c’est dans le PIM que cela se passe.

Un processus facilité

Dans un premier temps, le PIM facilite l’intégration des outils nécessaires à la traduction. Il s’interface en effet aisément avec n’importe quel outil ou service de traduction digne de ce nom. Ce qui s’avère pertinent pour optimiser votre time-to-market et votre lancement à l’international. L’équipe en charge agit en toute autonomie, directement dans le PIM, limitant les pertes de temps et favorisant l’efficacité.

Des traductions optimisées

De plus, souvent, ces solutions de traduction offrent une gestion du contenu multilingue et une assistance pertinentes. Certaines options sont notamment d’une grande aide comme les mémoires de traduction qui récupèrent et adaptent les traductions selon une base existante. Car en effet, une large part du texte est ré-utilisée, en général entre 40 et 80 %. Vous n’avez donc qu’à traduire votre contenu une fois, puis à le réutiliser et l’adapter. Plus rapide !

Une validation rapide

D’autre part, si la traduction est externalisée, il est impératif que les équipes internes valident l’ensemble des contenus. Et avant d’être approuvés, les contenus peuvent être édités. C’est cette fois-ci grâce aux worklfows de validation dans le PIM que peut se faire la révision et la validation du contenu traduit.

Dès que tout est confirmé par les collaborateurs responsables, les informations produits finalisées sont envoyées automatiquement vers l’ensemble des canaux de diffusion : plateformes e-commerce, marketplaces, catalogues papiers et tous les autres points de vente. Ce travail bénéficie, au même moment, à tous vos leviers de vente et d’information.

Un contenu e-commerce adapté à l’international !

La bonne forme…

Au-delà de cette simple traduction, l’un des aspects les plus importants dans l’internationalisation d’une marque est la correspondance entre les informations produits et les caractéristiques du marché. En effet, l’ensemble des contenus doit correspondre aux attentes et spécificités des cibles visées. Tous les pays n’ont pas les mêmes particularités, ni les mêmes habitudes. Il est donc impératif que votre plateforme e-commerce s’adapte à eux en localisant précisément le contenu liés à vos produits. Sans quoi, vous risquez de ne pas réussir votre entrée sur ces marchés et d’y perdre, plus que d’y gagner. Là encore, le PIM se révèle précieux en vous aidant à choisir les bons formats locaux. On parle notamment du vocabulaire et des variantes orthographiques et grammaticales.

… et le bon fond !

De plus, il aide à l’adaptation des données produits (tailles, unités de mesures, pointures…) et des contenus en proposant par exemple des caractéristiques adaptées aux différents marchés. Et il ne suffit pas d’adapter le texte et les chiffres. Il faut en parallèle promouvoir des contenus adaptés autour de vos produits. Les équipes marketing doivent veiller à choisir des éléments appropriés aux nouveaux marchés et compréhensibles pour le consommateur local. Et puisqu’elles ont gagné du temps sur l’ensemble de la traduction grâce au PIM, ces équipes peuvent largement consacrer du temps à ces efforts de localisation, actions plus forte valeur ajoutée.

Et parfois, il se peut que quelques-uns de vos produits ne soient pas adaptés à certains marchés. Il vous faudra alors faire des choix pertinents. Mais comment savoir quels produits ajouter et retirer ? Le PIM peut vous proposer des gammes correspondant au marché que vous ciblez avec les informations appropriées. Vous gagnez ainsi non seulement en temps mais également en pertinence !

Le travail des équipes e-commerce optimisé à l’international !

Dans le cadre d’une internationalisation, l’organisation de vos équipes est primordiale. Plusieurs d’entre elles, internes ou externes, vont être amenées à travailler sur votre plateforme e-commerce et vos différents outils.

A travers des processus simplifiés et optimisés grâce au PIM, les équipes, souvent réparties par marché, accèdent et peuvent éditer uniquement les contenus qui les concernent. Vous limitez ainsi le nombre d’erreurs potentielles et de confusions. Chaque équipe travaille directement sur ce qui est nécessaire. Et ceci est d’autant plus utile lorsque les équipes sont géographiquement éloignées et qu’elles ne communiquent pas systématiquement entre elles.

Des workflows au niveau international

Et qui dit internationalisation, dit habitudes différentes ! Mais là encore, le PIM intervient comme un assistant qui facilite le travail des équipes. Les workflows pouvant être directement retranscrits et personnalisés au sein du PIM, il est beaucoup plus aisé pour les équipes de collaborer. Chaque catégorie de produit et chaque région disposent de ses propres scénarios qui sont gérés et déroulés indépendamment les uns des autres. Tout est parfaitement adapté : à chacun son fonctionnement !

Une mise en conformité encadrée

Le développement à l’international d’une marque implique le respect de nouvelles règles, notamment juridiques. Votre PIM doit donc vous accompagner dans l’intégration et l’organisation de ces contraintes. La mise en conformité doit être facilitée par votre solution avec des fonctionnalités adaptées, telles que la définition de différentes valeurs d’attribut et l’option de champs d’information spécifiques à une région.

A ce stade, vous pouvez utiliser des workflows de validation et des moteurs de règles dans votre PIM pour vous assurer de la qualité et de la pertinence de vos informations produits. Vous maîtrisez ainsi mieux les risques. Vous pouvez également vous servir du PIM pour traiter d’autres points légaux spécifiques comme la signalétique Triman, les éco-emballages, l’éco-taxe… A vous de voir selon les impératifs de chaque marché !

Une ouverture e-commerce à l’international stratégique

Un PIM pour accélérer et tester

Tout ce que le PIM facilite dans l’internationalisation d’une marque se répercute directement sur les performances de l’entreprise et l’efficacité des équipes. Globalement, il vous aide à accélérer votre arrivée sur le marché en limitant à l’essentiel l’effort à produire. Il permet dans cette logique d’aller tester la réponse de certains marchés avant d’engager des efforts de structuration complets (expéditions, retours, frais de douanes, solution de paiement spécifique…). Avec un time-to-market réduit, vous gagnez forcément en ressources, notamment financières. D’autre part, grâce au PIM, vos équipes sont plus efficaces et l’ensemble des contenus de votre plateforme e-commerce plus pertinent et plus précis. Ainsi, votre taux de conversion s’améliore naturellement.

Un axe de développement parmi d’autres

Mais cette utilisation du PIM dans un contexte d’ouverture à l’international doit s’inscrire dans une démarche plus globale. Cette décision stratégique de grande ampleur doit en effet être structurée et encadrée. Si le PIM intervient en véritable support, la gestion et l’adaptation des informations produits ne doit pas être le seul axe de développement à prendre en compte. D’autres enjeux sont tout aussi importants : la gestion des stocks, les moyens de paiement, les modes de livraison, la promotion, la visibilité… A vous de cadrer l’ensemble pour parvenir à faire de l’internationalisation de votre business un succès !

 

Pour accélérer l’ouverture de votre business à l’international avec votre PIM,

vous devez miser sur la bonne solution.

Découvrez Akeneo, solution PIM Open Source leader sur son marché !

Je découvre Akeneo

LinkedIn Google+ Email
Découvrez également...