ecommerce business intelligence
Business Intelligence, E-commerce

E-commerce + Business Intelligence : la combinaison gagnante

Par Fanny B. le 1 février 2023

 Lecture 9 minutes

De nombreux indicateurs de Business Intelligence peuvent aider les marchands à piloter leur activité e-commerce et à optimiser leur gestion. Ces chiffres permettent de dresser un état des lieux en temps réel, de mesurer l’efficacité des actions passées, d’analyser les résultats, de préparer les stratégies à venir… Dans cet article, on vous en dit plus sur les indicateurs utiles au e-commerce !

Les indicateurs de performance pour l’e-commerce sont extrêmement nombreux. Certains sont accessibles via les outils d’analyse des sites, comme Google Analytics ou Matomo par exemple. Mais ceux-là ne suffisent pas à piloter une activité de vente en ligne ! En effet, pour obtenir une vision plus fine et plus complète, il est nécessaire d’aller plus loin et d’accéder à des données consolidées avec d’autres sources que le site e-commerce (ERP, CRM, outil de marketing automation…). Cela ouvre la voie à des analyses plus poussées. Mais concrètement, comment faire pour consolider les données ? C’est simple. Il suffit de mettre en place une solution de Business Intelligence.

Cette dernière met à disposition des e-commerçants des KPIs et analyses extrêmement précises. Elle permet d’étudier l’existant en profondeur, et de mieux anticiper l’avenir ! Voici quatre exemples concrets d’utilisation d’une solution de Business Intelligence pour une activité e-commerce.

Suivre les ventes e-commerce et la performance des produits avec la Business Intelligence

L’analyse précise des ventes

L’axe principal du suivi de la performance des ventes en ligne repose sur la segmentation des produits. S’il est aisé de consulter l’évolution du chiffre d’affaires sur les solutions BI, il est aussi facile d’étudier les chiffres sur des critères produits précis. La BI vous permet d’identifier rapidement les tendances des ventes : saisonnalité, gamme de produit, hiérarchie des catégories, attributs (taille, couleurs, poids, autres éléments propres à la marque…).

En segmentant votre chiffre d’affaires (CA) selon des attributs produits spécifiques, vous visualisez ce qui fonctionne dans une dimension claire (selon telle temporalité et telles conditions) et, à l’inverse, vous identifiez les raisons pour lesquelles certains produits ne rencontrent pas de succès.

La rentabilité du produit

Dans ce contexte d’analyse de l’axe produit, un autre indicateur se révèle particulièrement intéressant : le taux de marge brute. Comme le CA, il peut être segmenté par produit et attribut. L’idée ici est de mettre en avant ce qui est rentable et ce qui ne l’est pas. Généralement, l’information du prix d’achat d’un produit est stockée dans l’ERP et non dans le site e-commerce. Mais, grâce à la BI et au croisement des données de différentes sources, il est possible d’analyser la rentabilité d’un produit de manière très précise. Ainsi vous identifiez les produits qui tirent la marge d’une catégorie vers le bas (ou le haut), et les raisons de ce phénomène. Vous pouvez alors ajuster votre stratégie en fonction.

Découvrez nos exemples de dashboards pour suivre les ventes e-commerce et la performance des produits dans notre article :
Business Intelligence et dashboards : suivre vos ventes e-commerce et la performance de vos produits

Analyser la récurrence et les profils clients avec la Business Intelligence

En e-commerce, les outils standards proposent peu d’analyses spécifiques autour des clients et de leurs profils. Pourtant, certains indicateurs et regroupement marketing valent la peine d’être explorés…

L’acquisition de nouveaux clients

Du côté de l’acquisition des clients, il est intéressant de confronter le nombre de nouveaux clients avec le nombre de clients récurrents actifs (ou clients fidèles). Cette comparaison permet aux marchands d’estimer leur efficacité en termes d’acquisition. Plus encore, la navigation dans les dashboards BI permet aux e-commerçants d’identifier clairement les actions qui ont fonctionné auprès des nouveaux clients. Quel canal ? Quelle campagne ? Pour quelle gamme / quel produit ? Ils disposent de toutes les informations pour améliorer encore et toujours leur volume de nouveaux clients. Ainsi, la BI permet de comparer l’efficacité des différentes actions menées. Elle mesure leur impact aussi bien sur le volume de nouveaux clients que sur les clients fidèles.

Le taux de réachat

Pour évaluer  la fidélisation de leurs clients, les marchands peuvent se concentrer sur plusieurs indicateurs comme le taux de réachat ou la fréquence d’achat. Des tableaux de bords dédiés à ces analyses permettent d’identifier le nombre de commandes par client  sur une période donnée. Il est alors possible de mener des actions pour fidéliser les clients les plus récurrents. Par exemple, les clients ayant effectué plus de dix commandes sur une période de trois mois pourront bénéficier d’une offre promotionnelle spécifique. Une manière de les remercier et de favoriser leur fidélité.

Les profils clients

Pour aller plus loin, toutes ces analyses autour des profils clients peuvent être menées selon différents critères de profilage : âge, sexe, adresse (ville, département, région, pays) de livraison ou facturation… Tout ce qui permet de segmenter les cibles, de comprendre lesquelles sont sensibles à telles actions (soldes, campagnes, coupons, offres personnalisées…) ou à tels produits/gamme. C’est là le meilleur moyen pour les marchands d’affiner leur connaissance client et d’optimiser leurs stratégies de marketing et vente en ligne.

Découvrez nos exemples de dashboards pour analyser la récurrence et les profils clients dans notre article :
Business Intelligence et dashboards : analyser la récurrence d’achat et les profils de vos clients

Accompagner les achats et gérer les stocks avec la Business Intelligence

Les achats et la marge brute

Du côté des achats, les marchands ont un objectif : acheter à moindre coût tout en maîtrisant la valeur des produits en stock. C’est pourquoi ils cherchent en permanence des outils pour gérer de façon optimale les quantités, les prix d’achat et les prix de ventes. En cela, la BI est une aide précieuse ! Elle croise l'évolution des quantités vendues et des quantités en stocks pour aider les acheteurs à prévoir leurs achats, tout en comparant avec les tendances des années précédentes. Ensuite, l’intégration des prix d’achats dans la solution de BI permet aux équipes de piloter un indicateur de marge brute et de surveiller la cohérence des prix de vente.

La gestion des stocks

Avec  la BI, les marchands peuvent suivre les quantités vendues et disponibles, et donc optimiser la gestion de leurs stocks. Les tableaux de bords mettent en avant les produits à succès du moment et permettent d’estimer facilement le nombre de jours de stocks disponibles (sur la base des ventes réalisées lors des 30, 90 ou 180 jours précédents). Par ailleurs, la BI peut également permettre de révéler des stocks dormants et mettre en lumière les produits pour lesquels l’estimation dépasse un certain nombre de jours de stock. Ou encore des produits retirés de la vente alors qu’ils sont toujours disponibles en stock.

Découvrez nos exemples de dashboards pour accompagner les achats et gérer les stocks dans notre article :
Business Intelligence et dashboards : accompagner les achats et gérer les stocks

L’optimisation de la logistique avec la Business Intelligence

La qualité et les délais de la chaîne logistique

Au niveau de la logistique, la BI donne accès à de nombreux indicateurs de mesure de la qualité et de la performance. Parmi lesquels : le temps de traitement d’une commande, le taux de retour, le taux NPAI (N’habite Pas à l’Adresse Indiquée), la qualité et la fiabilité des expéditions, le respect des délais… De nombreux indicateurs peuvent être analysés avec précision pour optimiser l’ensemble de la chaîne logistique (entrepôt, emballage, expédition…), aussi bien pour les collaborateurs que pour les clients.

En effet, s’il est ici question d’améliorer en profondeur la chaîne logistique, c’est aussi l’occasion de renforcer la qualité du service client. En partageant ces informations aux agents du service, ces derniers peuvent informer les clients qui les contactent en temps réel, avec exactitude.

Les meilleurs partenaires

L’analyse de la chaîne logistique concerne aussi les intermédiaires et transporteurs et permet de savoir lesquels sont les plus fiables ou encore les plus coûteux. Les marchands peuvent analyser le respect des délais, le nombre de retards, le taux de livraisons réussies… Ainsi, ils affinent la connaissance de leurs partenaires et peuvent privilégier ceux qui sont les plus qualitatifs, ou les plus adaptés à chaque situation (rapidité de livraison, volume...). Cette analyse des transporteurs peut être menée par zone géographique afin d’identifier de potentiels dysfonctionnements localisés. Et tout cela, au profit d’une meilleure expérience client !

E-commerce + Business Intelligence : la combinaison gagnante

Avec toutes ces utilisations possibles, la BI apporte une valeur ajoutée sans précédent aux marchands qui souhaitent mieux vendre et augmenter leurs revenus. Grâce à une multitude d’indicateurs, elle permet aux e-commerçants de mieux connaître leur activité, leurs clients, et d’optimiser leur fonctionnement à tous les niveaux. C’est un véritable atout !

 

Vous souhaitez plus d'informations sur les solutions de Business Intelligence adaptée à votre plateforme e-commerce ? Contactez-nous ! 

 

Je prends contact

Twitter LinkedIn Facebook E-mail
Découvrez également...