PrestaShop Day
E-commerce

PrestaShop Day : retour sur l’évènement annuel de l’éditeur E-commerce

Par Alexandre P. le 18 juin 2018
Pour sa 4ème édition du PrestaShop Day le 14 Juin dernier, l’éditeur français a une fois de plus choisi d’investir les lieux de la Cité de la Mode et du Design pour y réunir sa communauté. Placée sous le signe du renouveau, au croisement entre business et innovation, cette journée avait pour objectif d’aider ses participants à imaginer, créer, développer ou encore booster leur plateforme E-commerce et ce, en exploitant les dernières tendances digitales présentées par l’éditeur. Conférences et ateliers dédiés aux innovations E-commerce ont ainsi rythmé cette journée riche en échanges. Une nouvelle occasion pour nos experts de découvrir les évolutions de la plateforme, tant sur le back que sur le front office. Bilan : boutiques, designers, développeurs et utilisateurs ont une fois de plus vu leurs attentes comblées.

Transparence, écoute et vision élargie

Cette année, en plus de voir grand, Prestashop a souhaité miser sur le dialogue et la transparence. Tandis que bon nombre d’éditeurs préparent leur show annuel en catimini et font découvrir leur vision et leur roadmap à des partenaires et clients « spectateurs », Alexandre Eruimy, le nouveau directeur général de PrestaShop, a semble-t-il souhaité bousculer les codes établis.

Depuis bientôt un an, l’éditeur, ses clients, partenaires et autres acteurs de l’E-commerce, travaillent main dans la main pour définir ce que sera le futur de l’E-commerce version PrestaShop. Un véritable Advisory Board qui a regroupé deux agences partenaires (Synolia et Axome), plusieurs marchands utilisateurs de la solution (Le chocolat des français, Pylones, Avenue des vins, Bobbies) ainsi que des acteurs tiers (E-commerce Nation, Boxtal, Trusted Shops, Google).
Sont ressortis de ces échanges 1) le besoin pour l’écosystème de recevoir un discours transparent de la part de PrestaShop, et 2) le désir d’une communication claire quant aux ambitions de l’éditeur (sa solution étant trop souvent perçue comme réservée aux « petits marchants »).

Des souhaits entendus puisque le discours d’ouverture du CEO et son équipe était clairement orienté dans ce sens.
Ces derniers ont en effet exprimé leur souhait :

  • D’aider les marchands à développer leur activité digitale
  • D’accompagner les web marchands existants dans leur ambition de croissance
  • De répondre aux attentes très spécifiques des leaders de leur secteur qui souhaitent ouvrir de nouveaux marchés, à l’international ou dans le domaine BtoB par exemple.

Corriger l’image de PrestaShop pour en faire non plus la solution des « petites » plateformes E-commerce mais bien une solution capable de répondre à la quasi-totalité des besoins ne sera pas chose simple, mais le mouvement est engagé.

Pour résumer, cet évènement fut davantage l’occasion pour PrestaShop de poser les bases saines d’un développement futur que de faire de grandes annonces révolutionnaires. Pas de coups d’éclats donc mais bien des confirmations (dont le lancement officiel de l’offre Cloud Prestashop Ready, de la Beta 1.7.4) et la promesse d’une réelle volonté pour l’éditeur de se remettre en question en vue de satisfaire les attentes du marché. Les partenaires avaient besoin d’un discours de vérité et d’une roadmap ; PrestaShop a su combler leurs attentes. A propos de roadmap, l’éditeur publie désormais la sienne en ligne (il était temps !) Celle-ci est disponible sur GITHUB via build.prestashop.com.

Roadmap : les nouveautés techniques

Voici un récapitulatif des principales nouveautés présentées :

1.7.4

  • Fluidification de l’installation
  • En Back-office : prévisualisation de la home page avec les emplacements des différents modules (compatible avec les thèmes par défaut)

1.7.5

  • Possibilité de proposer les produits directement sur Instagram et Facebook
  • Prévisualisation du rendu des produits sur Google (meta, rich snippets, etc.)
  • Modification des prix spécifiques : alors qu’il était nécessaire de supprimer un prix spécifique et de le recréer pour le modifier, vous pourrez dorénavant le mettre à jour !

1.7.6 et +

  • Refonte du Dashboard et ajout de métriques plus pertinentes pour le pilotage de la boutique au quotidien
  • Simplification de la création des pages de contenu
  • Progressive Web App pour la navigation sur mobile. Les PWA sont entre un site web classique et une application mobile native : visualisation hors-ligne, création d’une icône sur smartphone comme une App normale, push notifications, chargement des données asynchrone…
  • Optimisations des transporteurs, traductions, prix, taxes, etc.

Par ailleurs, la date de fin de support de la v1.6 prévue initialement pour octobre est repoussée au premier trimestre 2019, qui correspond à la sortie de la 1.7.6 entièrement portée sur Symfony.

En route vers le B2B

Glissée discrètement et sans plus de détails, l’info ne nous a pas échappé : les équipes de PrestaShop souhaitent s’adresser au B2B à partir de 2019-2020 ! C’est un sujet qui nous tient à cœur et que Synolia a l’habitude d’adresser que ce soit au travers de solutions B2B natives ou de customisations poussées de Prestashop. Le sujet est de taille et implique de couvrir des besoins bien spécifiques au B2B :

  • Comptes clients multi-utilisateurs
  • Gestion des droits des comptes client
  • Des demandes de devis en natif avec une gestion poussée en back-office
  • La gestion des encours
  • Des listes d’achat collaboratives au sein d’une même entreprise
  • Une gestion des prix repensée car les prix sont bien souvent négociés par client
  • Saisie de commande rapide
  • Des modèles de paniers selon la typologie de commande souhaitée

Et nous ne faisons qu’effleurer la surface de la thématique B2B. Il faudra également accompagner les E-commerçants dans les interfaçages classiques avec leur ERP, WMS, PIM et middlewares, outils qui ne sont pas spécifiques au B2B mais qui s’inscrivent dans cette dynamique de croissance et de volonté de s’adresser à toutes les typologies d’E-commerçants, débutants comme confirmés.

Vision technique

Les équipes de PrestaShop mettent un point d’honneur a effectuer de plus en plus de tests lors des développements et ce de manière automatisé lors des « Pull Request » et des « Release ». Ils peuvent être de deux types : unitaires ou fonctionnels.

Les tests unitaires sont destinés à des fonctions précises et sont dépourvus de contexte. Ils permettent de s’assurer qu’une fonction retourne bien la valeur attendue lorsqu’on lui passe des paramètres donnés.

Les tests fonctionnels simulent un parcours utilisateur donné comme un parcours d’achat complet de la mise au panier à la confirmation de commande par exemple. Ils permettent autant de contrôler des bugs graphiques (bouton caché) que techniques (incohérence de prix, mauvaise redirection, etc).

Bonus : tous les process et exemples de tests automatisés sont présents sur le GITHUB de PrestaShop. Techniquement, les tests unitaires sont effectués en PHPUNIT et les tests fonctionnels End to end avec NodeJS, Mocha et Selenium.

Un code toujours plus concis grâce à Symfony

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une nouveauté, la refonte sur Symfony reste LE sujet technique phare de cette année. Symfony propose un code plus concis, un ensemble d’outils que vous connaissez déjà peut-être, une debug bar très complète : doctrine & Co.
68 pages au total sont à migrer sur Symfony au fil des releases.

1.7.2 : 3 pages (Produit / Stock / Trads)
1.7.4 : 12 pages migrées
1.7.5 : 28 pages migrées
1.7.6 : objectif de TOUT migrer

Le support de Symfony 2.8 s’arrêtant en 2019, PrestaShop 1.7.3 s’appuie dorénavant sur Symfony 3.4.
L’update de Symfony en 3.4 a un impact sur la version de PHP qui passe de la 5.4 à 5.6. Côté PrestaShop, la version 7.1 est recommandée pour plus de tranquillité.

Bundles, debug bar et formBuilder

Pour ceux qui la connaissent, la barre de debug de Symfony est excellente et permettra de cibler beaucoup plus rapidement les informations pertinentes. On peut y voir tous les Hooks appelés dans la page, les requêtes, et bien plus d’informations qui vous permettront de coder efficacement.

  • Accès au container des dépendances
  • Surcharge des templates
  • Création et partage des services avec d’autres modules
  • Doctrine, twigs, etc.

La meilleure nouvelle dans tout ça (selon nous) est l’apparition de la barre de debug Symfony à partir de la 1.7.3.
Un autre impact de l’intégration de Symfony est l’utilisation très simple des formBuilder, la réutilisation des types de champs natifs ainsi que leur affichage simplifié en front.

Un UI-KIT basé sur Bootstrap 4

Ce kit est disponible avec un ensemble d’éléments réutilisables. Les créateurs de modules sont encouragés à utiliser ces éléments afin d’avoir une interface homogène à travers le Back-office. L’UI évoluera à travers les sorties des versions PrestaShop indépendamment des modules qui l’utiliseront assurant une cohérence graphique d’ensemble sur la durée.
github.com/Prestashop/prestashop-ui-kit

Performances

Via les tests unitaires automatisés, PrestaShop a identifié quelques bottlenecks et a amélioré la vitesse du Back-Office de 70%. Les mesures sont effectuées avec Gatling.

Documentation

Un gros travail de refonte de la documentation a été mis en place. Celle-ci devient collaborative via Github : devdocs.prestashop.com

Live coding

Le développeur en charge de la présentation a présenté un plugin pour ajouter un champ texte dans les produits et modifier la liste des produits avec une nouvelle colonne faisant état de la complétude du champ en question (à la manière d’un PIM).

Il est frappant de constater à quel point l’intégration de Symfony est visible au travers de la syntaxe, des formulaires, twigs, et au niveau de la debug toolbar.
De manière plus générale, les pages sont beaucoup plus morcelées afin d’éviter d’avoir à surcharger des fichiers de 1000 lignes. (à partir de la 1.7.3).

Intelligence artificielle & chatbots

Voici une tendance à ne pas ignorer. La conférence se voulait plus comme une introduction sur le sujet. La plupart des exemples donnés concernaient du cross-selling amélioré : recommandation de produits basées sur du deep learning via les données client. Pour le moment, il faut évidemment un certain nombre de données pour que ce soit pertinent. A l’avenir, les systèmes seront sans doute encore plus évolués !

Vous avez un projet et souhaitez en parler avec notre équipe d’experts PrestaShop ? N’hésitez pas à nous contacter.

LinkedIn Google+ Email
Decouvrez également...