Astuces emailing
Marketing Automation

10 astuces pour concevoir un emailing performant

Par Synolia le 6 mai 2021

Aujourd’hui, l’emailing fait partie intégrante du quotidien des équipes marketing ! Sa vocation ? Communiquer auprès des clients et des prospects, peu importe qu’il s’agisse de professionnels ou de particuliers. Mais pour qu’un emailing soit réellement performant, il doit absolument être travaillé dans le bon sens. Voici 10 conseils avisés pour optimiser les vôtres !

Depuis plusieurs années, les solutions d’emailing ont bien évolué et permettent désormais de réaliser des formats ultra-travaillés ! Des options qui peuvent néanmoins parfois compliquer la navigation… En effet, il est possible d’ajouter quelques fioritures pour rendre les emails plus esthétiques mais, d’un autre côté, un contenu bien écrit et sobre peut être tout aussi performant, si ce n’est plus. Il faut donc miser sur la subtilité et garder l’équilibre entre le design et le contenu. Voici de quoi vous inspirer pour utiliser les bons ingrédients dans vos emailing !

Priorisez le contenu important

Placez les informations importantes en haut à gauche du corps de votre emailing, tout en incluant le titre de votre principal call-to-action (CTA). Beaucoup de personnes regardent leurs emails dans le volet de prévisualisation, cet espace est donc le premier visible à l’ouverture d’un email. Si vous gérez bien, vous pouvez largement optimiser l’usage de cet emplacement.

Soignez l’objet

La première chose que votre destinataire voit est l’objet. C’est pourquoi il est primordial de le rendre irrésistible ! Vous avez environ 30 caractères et quelques secondes pour susciter son intérêt. Et il n’y a pas vraiment de recette magique pour écrire un objet qui garantisse l’ouverture d’un email. Il existe cependant quelques petites astuces pour accroître vos chances :

    1. Soyez bref
    2. Incluez un call-to-action
    3. Posez une question
    4. Soyez précis sur le contenu du message
    5. Misez sur l’originalité
    6. Evitez les termes « gratuit », « promotion », « cadeau », etc… pour ne pas finir dans les indésirables
    7. Oubliez le tout majuscule

Mettez en avant le CTA

Une fois que vous avez placé votre contenu le plus important en haut à gauche, assurez-vous que votre CTA se démarque. Pour cela, utilisez du texte en gras et adoptez une couleur vive pour vos boutons afin qu’ils contrastent avec la couleur de fond. Pour les boutons, privilégiez le format textuel ! Ainsi, ils seront visibles même si les images ne sont pas chargées par le destinataire.

Améliorez la cohérence visuelle

Votre email et votre site web doivent être complémentaires. Les emails peuvent rapidement devenir chargés visuellement et trop colorés. Alors, utilisez des couleurs complémentaires à votre logo et à votre site pour préserver la cohérence votre identité de marque. Et souvenez-vous un email peu esthétique peut aller tout droit dans la corbeille !

Choisissez une police sobre

Vous téléchargez probablement les dernières polices à la mode. Ne les utilisez pas pour vos emails. Privilégiez des polices standards comme Arial, Helvetica, Tahoma, Times New Roman ou Georgia. Et par pitié, bannissez le Comic Sans !

Facilitez la lecture

Les gens ne lisent pas, ils scannent. Facilitez donc la lecture en mettant en avant les informations importantes. Les listes à puces, le gras, les boutons et les graphiques sont vos meilleurs alliés pour faciliter une navigation rapide. Et n’oubliez pas : les espaces vides sont vos amis. Ils sont essentiels pour aérer et reposer l’œil de vos lecteurs. Alors, on aère entre les titres, les articles et autres contenus. Soyez également conscients que certaines images peuvent ne pas s’afficher sans l’accord du destinataire. N’en abusez donc pas ! Le ratio idéal tend vers 60% de texte et 40% d’image.

Personnalisez à tout prix

On ne le répétera jamais assez mais la personnalisation est primordiale. Votre destinataire doit penser que l’emailing lui a été adressé personnellement. Les résultats se feront ressentir sur votre taux de clic ! Par exemple, vous pouvez personnaliser l’expéditeur afin de donner l’impression qu’il s’agit d’une personne familière ou, au moins, réelle.

Donnez envie de cliquer

Soignez votre texte de prévisualisation, soit le pré-header, qui est visible avant l’ouverture et qui se situe en dessous de la ligne de l’objet. Là encore, vous n’avez que quelques secondes pour exposer à vos destinataires un bref aperçu et leur donner envie d’aller plus loin. Proposez une phrase incitant à la lecture, cela vous aidera à optimiser votre taux d’ouverture. Si vous n’intégrez pas de pré-header, une phrase par défaut peu engageante apparaîtra (« si vous ne visualisez pas correctement cet email, cliquez-ici »). Pas idéal comme vous vous en doutez

Choisissez le bon moment

Lorsque vous planifiez l’envoi de vos emails, faites attention à choisir le bon moment. En effet, cela va largement impacter votre taux d’ouverture. Selon les statistiques, les meilleurs jours pour envoyer vos communications sont le mardi et le jeudi. Evitez le week-end sous peine que vos emails restent de côté. Sachez également que plus d’un quart d’entre eux sont ouverts dans l’heure qui suit leur envoi.

Concernant l’heure, pour les professionnels, privilégiez les créneaux d’avant ou après la pause déjeuner, soit vers 11h30 et 14h, ou bien en fin de journée. Pour les particuliers, privilégiez le temps calme du soir, entre 19h et 22h. En prêtant attention à la date et l’heure de vos envois, vous avez de grandes chances d’optimiser votre taux d’ouverture et votre taux de clic.

Testez absolument

Testez vos emails sur les utilisateurs de toutes les messageries possibles, sur tous les terminaux possibles. De cette façon, vous serez certain qu’ils fonctionnent dans toutes les conditions techniques imaginables !

La conception de votre message est importante, mais gardez à l’esprit que l’emailing est une première étape pour engager une conversation. Alors ne dévoilez pas tout dans votre contenu. Donnez la possibilité à vos lecteurs de parcourir rapidement votre message en mettant l’accent sur des mots-clés, des images, des liens, etc. et vous serez en bonne voie !

 

Vous voilà parés pour rédiger des emails de qualité ! 

Vous pouvez aller encore plus loin en mettant en place

des programmes de nurturing performants :

Je veux en savoir plus

 

 

LinkedIn Google+ Email
Découvrez également...